法国VEOLIA公司正式退出几内亚国家电力公司

通过星汉灿烂

法国VEOLIA公司正式退出几内亚国家电力公司

法国VEOLIA公司正式退出几内亚国家电力公司

 

10月10日,几内亚能源部长西拉主持召开了几内亚国家电力公司(l’Electricité De Guinée EDG新一届董事会就职仪式。

此举标志着法国VEOLIA公司正式退出几内亚国家电力公司。

 

驻几内亚使馆经商处

2019年10月11日

 

 

Après quatre ans, le contrat de gestion de Veolia pour le redressement des performances techniques et commerciales  de l’Electricité De Guinée (EDG)  arrive à terme. Le ministre de l’Energie, Cheick Taliby Sylla, a conséquemment procédé ce jeudi, à l’installation du nouveau conseil d’administration, piloté par le ministre conseiller à la présidence de la république, El hadj Bah Ousmane. Un CA avec de gros défis en perspective. La cérémonie d’installation s’est tenue à la Cité Chemin de Fer, siège de la Guinéenne d’électricité.

 

Cheick Taliby Sylla explique que l’installation du nouveau CA relevait d’une nécessité impérieuse. «Aujourd’hui, il y a un vide au sein de  l’EDG. Or, nous ne pouvons pas nous permettre que le travail d’EDG s’arrête parce que nous ne nous sommes pas entendus avec Veolia pour signer un nouveau contrat.» Le départ de Veolia, admet-il toutefois,  est un défi qui doit guider le nouveau Conseil d’administration : «c’est un nouveau challenge qui se pose et par la même occasion, il faut préserver les acquis. Nous laissons la latitude à ce conseil d’administration de faire des propositions pour le bon fonctionnement de la société. Le secteur de l’énergie est un secteur prioritaire, donc votre travail est très délicat et il faudra forcement consolider les acquis afin de mieux dynamiser le secteur», lance-t-il en direction des membres du nouveau CA

 

El hadj Bah Ousmane, le président du nouveau CA d’EDG, se dit conscient de la tâche qui l’attend : «il revient aux membres du conseil d’administration de redresser le secteur de l’énergie en Guinée. Je suis sûr que ces personnes mettront leurs compétences au service de la nation. Nous avons  le souci de réaliser cette mission à bon escient », promet-il.

 

Pour sa part, Abdenbi Attou, administrateur général d’EDG sous la gestion de Veolia  invite à l’humilité. Car du chemin, il y en a encore à parcourir, selon lui : «ça été une expérience riche pour moi, le chemin de redressement n’est pas d’un ou de deux  ans. Il est encore long et les efforts à poursuivre seront d’un grand enjeu surtout avec l’intégration de Souapiti. »

 

A rappeler que le contrat de gestion avec la société française qui courait depuis 2015, a été financé par la Banque Mondiale.

 

Deux mois après sa nomination par décret présidentiel, la nouvelle équipe du Conseil d’Administration (CA) d’Electricité de Guinée (EDG) a été officiellement installée ce jeudi, 10 octobre 2019. La cérémonie de passation de pouvoirs entre l’équipe d’Abdendi Attou, ancien administrateur général d’EDG, et la nouvelle équipe dirigeante du Conseil d’Administration s’est tenue dans la salle de réunion de l’agence Grands Comptes, sise à la Cité chemin de fer à Kaloum. Le ministre de l’Energie, Dr Cheikh Taliby Sylla, a présidé la cérémonie, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

 

Selon nos informations, le contrat de gestion financé par la Banque Mondiale et signé en octobre 2015 entre l’Etat guinéen (EDG SA) et le groupement Veolia-Seureca est arrivé à terme au terme de 4 années. Il avait pour objet « le redressement des performances technique et commerciale, la transformation de l’entreprise à travers tous ses leviers de renforcement des capacités, de gouvernance, de restructuration et de mobilisation des outils de l’entreprise ».

 

Cheick Taliby Sylla, ministre de l’Energie

 

Dans son discours, Cheick Taliby Sylla, a fait savoir que le gouvernement guinéen avait souhaité continuer sa collaboration avec le groupement Veolia-Seureca. « Mais très malheureusement, il n’y a pas eu de suite souhaité de la part du groupement Veolia-Seureca, malgré le fait que le gouvernement guinéen a proposé un contrat de transition de six mois, afin qu’il y ait une transition souple afin qu’on puisse préparer les cadres dirigeants de la société. Aujourd’hui donc, nous avons procédé à l’installation du Conseil d’Administration… mais les travaux proprement dits du conseil se feront demain et toutes les résolutions y afférentes seront prises pour permettre la continuité du service. Je veux rassurer tous les consommateurs guinéens, que ce vide-là n’a pas d’impact sur la production d’énergie, sur la distribution d’énergie, sur le réseau interconnecté d’EDG. Et très rapidement, des dispositions seront prises pour mettre en place une équipe qui va gérer la société, même si c’est par intérim ».

 

Abdendi Attou, ancien administrateur général d’EDG

 

De son côté, Abdendi Attou, ancien administrateur général d’EDG, a dit sa joie de la collaboration que sa société a eu dans le cadre du contrat de gestion de l’électricité avec le gouvernement guinéen ces quatre dernières années. Selon lui, c’est un des rares contrats de gestion qu’une société d’électricité ait eu avec l’Etat guinéen et qui est arrivé à terme. « Lorsque vous voyez le bilan, que ça soit en termes de production, n’oublions pas qu’on était en 2015 à 700 Gigawatt/heure, en 2019, on a dépassé la barre des 2000 Gigawatt/heure. En 2020, on projette 2500 Gigawatt/h, la progression est extraordinaire en termes de production et toute cette production est belle et bien consommée par les consommateurs, ce qui fait que la desserte s’est nettement améliorée. C’est l’effort cumulé de tous les partenaires. Quand je vois les ventes, elles ont aussi progressées, le taux de facturation qui a aussi progressé de manière considérable », s’est-il félicité.

 

Elhadj Ousmane Bah, ministre conseiller à la Présidence et président du CA d’EDG

 

Pour sa part, Elhadj Ousmane Bah, ministre conseiller à la présidence de la République et nouveau président du CA d’EDG, a remercié le Chef de l’Etat pour la confiance placée en lui pour diriger cette équipe. Il a ensuite dit son optimisme quant à la volonté des membres du CA de redresser le cadre institutionnel du secteur énergétique en Guinée. « Monsieur le ministre, nous procédons au passage d’EDG sous un contrat de gestion avec un administrateur général à EDG avec un Conseil d’Administration que vous membres et moi-même nous meublons. Je suis sûr que vous avez à cœur, comme moi, le souci de réaliser cette mission à bon escient et que le Tout puissant nous accompagne. Monsieur le ministre, je voudrai vous remercier pour la collaboration que nous avons eue en ma qualité du président du comité de suivi du contrat de gestion d’EDG. Je voudrais joindre ma parole à la vôtre pour remercier l’équipe de Veolia avec laquelle nous avons collaboré des années durant et plus particulièrement à monsieur Attou, ancien administrateur général d’EDG. Il a été à la hauteur des prérogatives qui lui étaient conférées dans le cadre du contrat de gestion. Et malheureusement aujourd’hui, nous nous séparons de Veolia et je pu dire que tous les efforts ont été déployés pour que dans le cadre du contrat de transition que nous avions évalué à six mois que l’équipe de Veolia puisse nous accompagner dans le transfert des compétences à une équipe guinéenne choisie pour ses compétences, la gestion de l’entreprise EDG. Malheureusement, des contraintes n’ont pas pu nous permettre de nous entendre autour des dispositions de ce contrat de transition. Et aujourd’hui l’Etat guinéen reprend la gestion d’EDG à travers le Conseil d’Administration », a-t-il expliqué.

 

 

        

来源:商务部网站

关于作者

星汉灿烂 administrator

要发表评论,您必须先登录